Spécialiste des propriétés à Marbella

Acheter une propriété

Le processus d’achat de propriété en Espagne est beaucoup plus simple et transparent ces jours comparé à ce que les gens imaginent. Cependant il reste toujours avisé d’utiliser un cabinet d’avocat bien établit avec des avocats qui parlent votre langue – nous pouvons recommander des compagnies hautement respectées.

Réserver la propriété

Lorsque vous trouvez la propriété que vous voulez acheter vous aurez à fournir un acompte de réservation pour l’enlever du marché pendant que votre avocat vérifie le statut de la propriété pour s’assurer que tous les papiers sont en ordres et qu’il n’y a pas de dettes restantes.

Finir l’achat

Les achats en espèces peuvent continuer à partir de ce moment, mais si vous avez besoin d’obtenir un financement un Contrat d’Achat Privé est signé en attendant et un pourcentage est payé vers le prix d’achat.

Une fois le financement arrangé, vendeur acheteur et/ou leurs représentants respectifs signent le titre de propriété chez le notaire, après quoi la propriété est enregistrée à votre nom sur le Registre Foncier et vous en prenez la possession officielle.

Une fois le financement arrangé, vendeur acheteur et/ou leurs représentants respectifs signent le titre de propriété chez le notaire, après quoi la propriété est enregistrée à votre nom sur le Registre Foncier et vous en prenez la possession officielle.</>

Coûts d’achat

  • Frais légaux – en général jusqu’à 1% du prix d’achat
  • Frais de notaire et de Registre Foncier – environ 1%
  • Droit de Timbre – 1.5% du prix d’achat
  • Plusvalía (Taxe de Gains Capitaux) – une taxe municipale variable qui s’applique aux propriétés existantes basé sur la différence entre le prix de vente et le prix d’achat de base – payé par le vendeur
  • Taxe de Transfert (ITP) sur la revente de propriétés – 8% sur les premiers 400 000 euros du prix de vente, 9% du montant entre 400 000 et 700 000 euros et 10% sur le montant suivant. Une propriété vendue pour 800 000 euros payerait 69 000 euros de taxe de transfert, cad : 32 000 + 27 000 + 10 000 euros
  • Taxe de Valeur Ajoutée (IVA) sur les nouvelles propriétés – 10%
  • Les banques chargent aussi une commission variable pour les prêts

Pour conclure, les coûts d’achat représentent aujourd’hui approximativement 12-15% du prix de vente.